{CINE} Les garçons et Guillaume, à table !

GUILLAUME_TABLE« Les garçons et Guillaume, à table ! » de Guillaume Gallienne (2013) avec Guillaume Gallienne, André Marcon et Françoise Fabian.

Synopsis : Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans.

Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : « Les garçons et Guillaume, à table ! » et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : « Je t’embrasse ma chérie » ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

La bande annonce de « Les garçons et Guillaume, à table ! »

Mon point de vue : Si en cette fin d’année 2013, il y a un bien un film à côté duquel il a été difficile de passer, c’est celui-ci. Rarement adepte, à tort peut-être, des films qui font énormément parler d’eux et récoltes une pluie de critiques dithyrambiques, je me suis, malgré tout, laissée tenter par cette œuvre de Guillaume Gallienne.

Tout d’abord, parce que cela fait plusieurs années que j’éprouve beaucoup de sympathie pour l’homme. Je le trouve à la fois drôle et touchant, élégant et subtil. Bref, un personnage complexe qui me plaît.

Et puis, le sujet qu’il développe ici m’a particulièrement attirée. Du coup, je n’avais pas envie de manquer sa performance d’acteur. Certes, je ne me suis pas précipitée dans les salles lors de sa sortie mais un mois plus tard.

Autant vous dire que je n’ai pas été déçue du voyage. Tant et si bien, que le film m’a semblé durer 30 minutes ! Cette œuvre est à l’image de son réalisateur : drôle, sensible et touchante !

Mais là où Gallienne excelle le plus, c’est dans le rôle qu’il joue de sa propre mère. Il est d’une telle justesse … Une vraie performance !

Un mot pour Françoise Fabian qui interprète divinement le rôle de la grand-mère. Quelle magnifique actrice !

Enfin une comédie française qui mérite d’investir dans un ticket de cinéma … Tellement rare ! J’attends désormais sa sortie en DVD pour pouvoir me réjouir encore !

Mon Oeil

 

Publicités

{DVD} Stoker

Stoker-Affiche-France« Stoker » de Park Chan-Wook (1 mai 2013) avec Mia Wasikowska , Nicole Kidman, et Matthew Goode.  Interdit au -12 ans.

# Sortie DVD le 4 septembre 2013

Synopsis : Après la mort de son père dans un étrange accident de voiture, India, une adolescente, voit un oncle dont elle ignorait l’existence, venir s’installer avec elle et sa mère.

Rapidement, la jeune fille se met à soupçonner l’homme d’avoir d’autres motivations que celle de les aider. La méfiance s’installe, mais l’attirance aussi … (Allociné)

Mon point de vue :  Un très bel esthétisme pour ce film qui malheureusement pèche par un scénario digne d’une série B.

Une histoire qui met un temps interminable à démarrer, servie par une Nicole Kidman et un Matthew Goode que l’on croirait tout droit sortis du Musée Grévin !

Quelques moments intrigants qui, avec un bon scénario, auraient pu véritablement être dérangeants mais celui-ci se révèle tellement creux que le film se met vite à tourner dans le vide.

Le seul intérêt de cette œuvre, hormis sa photographie hyper chiadée, est la performance de la jeune Mia Wasikowska.

Mon Oeil

{DVD} Hitchcock

Hitchcock-Affiche-France « Hitchcock » de Sacha Gervasi (6 février 2013) avec Anthony Hopkins, Helen Mirren, Scarlett Johansson, Toni Collette et Jessica Biel.

# Sortie DVD le 26 juin 2013

Synopsis : Alfred Hitchcock, réalisateur reconnu et admiré, surnommé « le maître du suspense », est arrivé au sommet de sa carrière. A la recherche d’un nouveau projet risqué et différent, il s’intéresse à l’histoire d’un tueur en série.

Mais tous, producteurs, censure, amis, tentent de le décourager. Habituée aux obsessions de son mari et à son goût immodéré pour les actrices blondes, Alma, sa fidèle collaboratrice et épouse, accepte de le soutenir au risque de tout perdre.

Ensemble, ils mettent tout en œuvre pour achever le film le plus célèbre et le plus controversé du réalisateur : PSYCHOSE. (Allociné)

Mon point de vue : Fan inconditionnelle d’Alfred Hitchcock depuis toujours, et amatrice de biopic, je ne pouvais décemment pas bouder ce film qui, en plus, affichait une distribution de rêve ! C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je glissais le DVD dans mon lecteur et appuyais sur la touche « lecture ». Inutile de vous préciser que la V.O. était de rigueur !

Et comme n’est pas « Maître du suspens » qui veut, je ne le ferai donc pas durer ! Alors autant vous dire que, globalement, j’ai été plutôt déçue par ce film. Beaucoup de longueurs d’un ennui … mortel ! Par contre, une jolie réalisation, servie par une belle photographie.

Les prestations de Hopkins, qui est méconnaissable, et de Mirren, qui décidément peut tout jouer, sont les vrais points forts de cette œuvre. Les seconds rôles sont, quant à eux, m’ont laissé une impression assez mitigée. À l’exception de Toni Collette qui est parfaite, les autres, sans être foncièrement mauvais, n’ont rien de particulier.

Et, à mon sens, la grosse erreur de casting est Scarlett Johansson. Elle n’interprète pas son rôle, elle minaude ! Bon, c’est un genre … faut aimer. Personnellement, je ne suis pas cliente.

Voici un film que je ne déconseille pas totalement mais que je n’encourage pas à voir pour autant.

Mon Oeil

{DVD} The Town

The Town« The Town » (15.09.2010) de et avec Ben Affleck, Rebecca Hall et Jon Hamm.

Synopsis : Doug MacRay est un criminel impénitent, le leader de facto d’une impitoyable bande de braqueurs de banques qui enorgueillit de voler à leur gré sans se faire prendre.

Sans attaches particulières, Doug ne craint jamais la perte d’un être cher. Mais tout va changer le jour où, lors du dernier casse de la bande, ils prennent en otage la directrice de la banque, Claire Keesey. (Allociné)

Adapté du roman de Chuck Hogan, Le Prince des braqueurs.

La bande annonce en V.O.

Ma critique : c’est l’œil amusé que j’ai lu une critique de Télérama reléguant « The Town » à un film de série B ! Plus ça va, plus je me dis que lorsque leurs critiques démontent un film, c’est qu’il sera forcément bon ! Non, mais franchement, c’est un tantinet abusé !

Affleck aurait pu nous servir un film de gangsters, débordant de testostérones, avec des flingues qui pétaradent dans tous les coins, et …  il ne l’a pas fait !

Au contraire, j’ai trouvé qu’il y avait, au-delà d’une simple histoire de braquages de banques, un réel travail fait autour de l’atmosphère et des personnages qui ont une épaisseur, une histoire, une psychologie. Une œuvre sociologique pourvue d’un scénario bien charpenté.

Non, « The Town » est loin de la série B ! D’autant que la réalisation est impeccable, notamment sur les scènes d’action !

Pour ma part, les talents de Ben Affleck aux manettes ne fait que se confirmer !

Mon Oeil